J'aime notre bonne cuisine française riche et variée, avec sa multitude de recettes régionales, l'utilisation de produits gastronomiques ou simples, colorée à l'image des paysages de notre pays, aussi divers que multiples.

     Pourtant, j'ai un petit faible pour la cuisine asiatique, mais surtout pour leurs plats de légumes ou de poissons crus.

     Nous avons vu précédemment quelques plats typiques japonais et dans la série du cru, je voudrais vous présenter les rouleaux de printemps.

     Que ce soit pour un repas en solo, un repas à emporter, ou quand je ne sais pas trop quoi préparer pour le repas du soir, mon esprit s'oriente très souvent vers ce petit menu simple, facile à réaliser, qui est sain et diététique, et qui peut se décliner dans de nombreuses versions.

     Le rouleau de printemps, appelé Goi Cuốn, Bo Cuốn ou Bi Cuốn en vietnamien selon la farce, également rouleau d'été en Suisse et au Canada, ou encore summer roll en anglais, est une spécialité culinaire du  Vietnam.

     Le rouleau de printemps est également un plat chinois, nommé ‘’chūnjuǎn‘’ (春卷), très connu en occident, mais on le trouve rarement en France. Celui-ci était à l'origine consommé à l'extérieur lors des visites au cimetière pour le nettoyage printanier des tombes. Les ingrédients étaient emballés dans une crêpe cuite d'avance dont la composition variait selon la région, et l'ensemble n'était pas remis à cuire. Le rouleau, aisément transportable, aurait selon certains historiens tout d'abord constitué une offrande alimentaire modeste déposée par les plus pauvres sur la tombe familiale avant d'être consommée. Il convenait de plus parfaitement à l'obligation dans certaines régions de manger ce jour-là des mets froids, une tradition ancienne interdisant d'allumer du feu.

     Nous connaissons davantage le rouleau de printemps vietnamien, avec sa garniture enroulée dans une galette de riz crue.

On décline trois variétés :

- la farce qui se compose de viande de porc roti émincée, de couenne de porc, de concombre et de poudre de riz grillé.

- celle avec de la viande de boeuf émincée et de légumes

- celle avec du porc émincé cuit dans un bouillon, de crevettes, d'omelette, de vermicelle de riz, et de légumes.

     Dans certaines régions du pays, il peut également être préparé à base de poisson blanc de rivière frit, accompagné de feuilles de menthes et d'une fine tranche d'ananas.

     À côté de ces rouleaux de printemps salés bien connus, il y a des rouleaux de printemps sucrés contenant de la pâte d'haricot rouge, que l'on retrouve surtout dans le nord et l'est de la Chine.

     Il ne faut pas le confondre avec les spécialistés connues en France sous le nom de Nem, de paté ou rouleau impérial.

     Au Japon, on retrouve ces petits rouleaux avec des légumes en julienne (chou, carotte, champignon...). Certains y incorporent de la viande émincée (boeuf ou poulet), ou des fruits de mer.

     Au Vietnam, le rouleau de printemps se mange en apéritif ou en entrée lors des repas.

Comme on dit là-bas, "Ngon Lam" : C'est très bon !!

DSCF6943     Je ne vous livre pas aujourd'hui de recettes puisque mes garnitures se font en fonction de mes envies, des produits de saison, et de ce que j'ai dans le frigo !

Je vous laisse la procédure pour les réaliser :

- découpez par avance tous les ingrédients que vous désirez pour la garniture, en dés ou en lamelles : jambon, poulet cuit et refroidi, carottes (rapées ou en batonnets), céleri ou chou(idem), salade, feuilles de menthe, ciboulette, ananas, morceaux de fromage (roquefort ou fromage de brebis à pate dure ou encore fromage de chèvre), crevette, saumon fumé, oeuf cuit dur...

- selon le mode d'emploi inscrit sur le paquet, passez sous l'eau chaude ou cuisez 2 minutes vos vermicelles de riz ; égouttez-les

- dans un moule à manqué (c'est la taille idéale, mais vous pouvez faire dans n'importe quel plat creux), plongez votre galette de riz quelques minutes dans de l'eau froide. Trop peu, elle sera un peu friable, trop longtemps, ce sera difficile de rouler sans quelle s'auto-colle... Comptez environ 10 à 15 secondes.

- placez votre galette sur un torchon propre sur votre plan de travail

- garnissez-la sur le tiers inférieur sans en placer sur les cotés (voir photo). Ne soyez pas trop généreux car sinon ce sera difficile pour la fermer et la manger... Sur cette photo, j'en ai mis un peu trop...  Pour l'ordre, peu importe !! Testez ! C'est le mieux !!! Vous n'etes pas obligés de mettre un peu de tout : vous changez de garniture pour apprécier les différentes saveurs. Au maximum, mettez 6 ingrédients ; moins si plusieurs sont forts en gout...

DSCF6933

- si vous avez chargé la garniture, rabattez d'abord les cotés sur celle-ci, avant de serrer avec la partie la plus petite. Puis roulez en serrant

- vous pouvez également commencer par la petite partie (la plus près de la garniture) pour serrer l'ensemble avant de rabattre les cotés et de finir le rouleau.

DSCF6932

- vous réaliserez ainsi plusieurs rouleaux de différentes garnitures.

- suivant les appétits, comptez 3 à 6 par personne.

La procédure parait compliquée, mais je vous assure qu'il n'en est rien ! C'est meme un sympathique moment à passer avec vos enfants et pourquoi pas avec vos invités avant de les déguster ensemble !! Ce qu'il faut juste, c'est la préparation des ingrédients avant la réalisation !

Par contre, ces rouleaux ne se conservent pas. Si vous les emmenez au travail, au lycée ou à la fac, assemblez-les rapidement le matin (les ingrédients pouvant etre découpés et préparés la veille).

DSCF6909

DSCF6913

DSCF6918

DSCF6921

DSCF6924

DSCF6941

     A tremper dans la sauce de votre choix (sucre, vinaigre, nuoc man, eau et citron vert) ou bien tamari dilué dans de l’eau ou une sauce plus crémeuse à base de purée d’oléagineux pour en faire un plat plus nourrissan...

     C'est au choix ! Et ça permet de varier, tout comme les garnitures, au gré des saisons et de vos envies !!

Comme on dit au Vietnam,

"Chuc an ngon" ! (Bon appétit !)