A la maison, nous aimons beaucoup le poisson.

Quand on y réfléchit, il y a beaucoup plus de sortes de poissons que de viandes !

Et on peut varier les cuissons...

Mais au fait, pourquoi dit-on qu'il faut manger du poisson le vendredi ?

Pour beaucoup de chrétiens, et notamment les catholiques du monde entier, la consommation de poisson le vendredi est restée une tradition vivante.

Elle l’est d’autant plus le jour du Vendredi Saint, jour de la mort de Jésus-Christ, où l’Église demande aux chrétiens de « faire maigre », c’est-à-dire de s’abstenir d’aliments riches tels que la viande, l’alcool, ainsi que, selon les époques ou les lieux, les laitages ou les œufs, en mémoire du sacrifice de Jésus-Christ et en esprit de pénitence.

C’est donc plus la tradition qui a voulu que le poisson remplace ces aliments.

Le sens de la tradition du poisson viendrait également du signe symbolique qu’il représente pour les chrétiens.

Au premier siècle de notre ère, dans le christianisme primitif où les chrétiens étaient persécutés par les autorités romaines, le motif du poisson était le moyen caché de représenter le Christ, parce que le mot grec Ichthus (qui signifie « poisson ») rassemble l’initiale des termes grecs composant la formule « Jésus-Christ Fils de Dieu Sauveur » (Iesous ChristosThéou Uios Sautèr).

Chez nous, nous ne nous arrêtons pas au jour (quoique tout à fait louable) mais en mangeons régulièrement, c'est essentiel d'en manger 3 à 4 fois par semaine.

Cette recette se retrouve fréquemment dans nos assiettes.

A la fin des vacances, ma soeur est passée à la maison, et j'ai fait cette recette rapide, car elle devait remonter sur Paris sans trop tarder.

Ses filles et elle ont vraiment apprécié, c'est pourquoi je me suis dit que je pouvais vous la partager...

Elle est hyper simple et rapide !

Je prends pour cela des filets de poisson recomposés en pavé.

 

DSCF3736

Je badigeonne de moutarde (plus ou moins selon les personnes), puis étale de la crème soja par dessus.

DSCF3737

DSCF3738

Je parsème quelques lardons-alumettes et zou... dans le four !

DSCF3739

Je vous présente une petite variante avec des dés de poivrons et/ou de tomates et des herbes de provence...

DSCF3742

DSCF3743

Ce n'est pas compliqué, vous voyez ?

Il faut laisser cuire une grosse vingtaine de minutes à 200°.

Et vous pouvez déguster !

Quand ma soeur est venue, j'avais accompagné le poisson de potatoes maison, d'épinards à la crème soja...

Mais nous varions à chaque fois le menu ; c'est ça, la magie des repas et l'attrait qu'ils apportent !!!

Bon appétit !!